Auditoire de Joinville ( Haute Marne ) , tribunal , historial et reconstitutions


Aller au contenu

Menu principal:


Sources

Sources et bibliographie

Charte de 1023, Montier en Der (ADHM)

Principales sources

..........Avant le XVIIe s. sont à signaler le corpus des archives de la ville, des seigneurs et des communautés religieuses (Saint-Laurent, Montier-en-Der, Saint-Urbain), Les éditions de ces sources sont indiquées ci-dessous (N. de Wailly, J. Simonnet, H.-F. Delaborde, J.G. Gigot). Il faut aussi signaler l'ouvrage de Du Boullay Le Très excellent enterrement du très haut, très illustre Prince Claude de Lorraine (1550) et la gravure de F. de Belleforest dans la Cosmographie Universelle (1575).

..........A partir de 1632, l'historiographie est particulièrement abondante, le renom de la dynastie seigneuriale y étant pour beaucoup. Premiers ouvrages connus, deux manuscrits du XVIIe s., au moment où les Joinvillois prenaient conscience du déclin de cette lignée : en 1631 Henri de Guise avait été contraint à l'exil en Italie par Richelieu. L'Histoire de la Principauté de Joinville (1632), fut alors rédigée, probablement par Jean Fisseux, le lieutenant au Bailliage.

..........Puis un auteur anonyme écrivit les Curieuses recherches de ce qui s'est passé en ce pays joinvillois... (1670). L'Essai topographique de la ville de Joinville est assez rapide (fin XVIIIe s.). C'est un chapelain de Notre-Dame, Claude Guillaume, qui écrivit la Description topographique et historique... en l'année 1786.

Une charte de Jean (ADHM)

..........Après un autre traumatisme, celui des troubles révolutionnaires, un instituteur puis deux ecclésiastiques prirent la plume à leur tour. En 1791, ce fut l'Histoire chronologique historique et topographique de Joinville par Noël Pierre
François Gautier, maître d'école demeurant à Maizières
. Au tournant du siècle, le chanoine F. Bluget rédigea ses Notes sur la Révolution de 1789, détail de ce qui
s'est passé à cette époque à Joinville
. Et sans doute faut-il attribuer au curé Hincelot, de Sommermont, en 1826, l'Histoire cronologique et topographique des princes et seigneurs de Joinville.

..........Ces sources sont conservées à la Bibliothèque Nationale, aux Archives Nationales, et aux Archives départementales de la Haute-Marne, Marne, Seine-et-Marne et Meuse, ainsi qu'aux Archives Communales de Joinville.




aaaaa


POUR NOUS CONTACTER : | auditoiredejoinville@free.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu